Dernière minute

Présentation de rapport d’activité et lancement de son site web: L’ONG  »Défense Sans Frontières » toujours soucieuse de la cause des détenus

 

«Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts». C’est dans cet esprit que l’équipe dirigeante de l’Organisation Non Gouvernementale  »Défense Sans Frontières » s’engage à construire un pont entre elle et les internautes du monde entier. A travers le site web http://dsfong.org/, cette organisation s’ouvre au monde pour mieux contribuer à l’amélioration des conditions de vie des détenus au BENIN. 

A la faveur d’une cérémonie officielle tenu au siège de l’organisation à Gbégamey, Christhelle Dossi Houndonougbo et son staff veulent pleinement participer à rendre les prisons plus humaines. C’est donc une plateforme d’assistance et de conseil qui lève le voile sur les activités de l’ONG et rapproche l’institution des Béninois. Pour Christhelle Dossi Houndonougbo, Présidente de l’ONG DSF, « La mise en service de ce site web traduit la volonté de DSF/ONG à être partenaire en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie des détenus. »

Le Présidente de l’ong Défense Sans Frontière, Christhelle HOUNDONOUGBO saluant les efforts fournis par le gouvernement pour améliorer les conditions de vie des détenus @leleaderinfobenin

Le site web fait la présentation de l’ONG dont la mission est de désengorger les prisons des détenus innocents; d’œuvrer pour leur insertion sociétale et professionnelle; et d’œuvrer pour une justice juste et  équitable pour tous. Avec une équipe dirigeante de 9 personnes, l’ONG intervient dans les domaines tels que le secteur pénitencier, l’éducation civique, l’assistance juridique et l’assistance sociale. www.dsfong.org fait également la lumière sur les projets de l’ONG ainsi que les contacts utiles pour mieux favoriser l’assistance conseil.

DSF activement engagé à travers la publication du rapport général de la tournée dans les centres de détention

 

Le lancement du site web à été également l’occasion pour présenter le rapport général de la tournée de l’ONG DSF dans les centres de détention. Initié afin de constater les conditions dans lesquelles vivent les détenus et ainsi mieux faire un plaidoyer auprès des autorités,  cette tournée à révélé d’énormes problèmes dont ceux liés au ratio-alimentaire,  à la saturation permanente qui engendre d’autres problèmes de santé,  d’hygiène, le déficit d’assistance juridique dans les centres pénitenciers, l’absence de soutien financier pour accompagner les détenus et la difficile situation des mineurs en prison.

Présentation du rapport général de la tournée effectuée dans les centres de détention @leleaderinfobenin

Selon le chargé des programmes, Désiré TOWANOU qui a présenté ledit rapport,  au regard de ces problèmes notés,  des recommandations ont été formulées à
l’endroit des autorités de l’administration pénitentiaire dont l’amélioration des conditions de vie des détenus et la nécessité de favoriser leur réinsertion social. À la Presidente de l’ONG de saluer les efforts qui ont été fournis depuis la tournée et qui concourent à améliorer le visage des maisons de détentions au BENIN. Des efforts louables certes mais qui ne constituent m’as une fin en soi tant ce qui reste à faire est immense. 

Étaient sur présents à la cérémonie de lancement du site Web et de la présentation du rapport, les représentants du ministère de la justice,  de l’administration pénitentiaire,  du ministère de la culture,  des organisations de la société civile (Alcrer,  Rifonga,  Prisonniers Sans Frontières,  Fondation Adjavon…).

Ulvaeus BALOGOUN

Journaliste Multimédia, DIRECTEUR GENERAL

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

%d blogueurs aiment cette page :